jeudi 30 juillet 2009

Les retrouvailles

J’ai eu la cruelle sensation depuis dix jours que mon cœur s’était endormi. Comme au repos. Bien sûr je n’étais pas complètement seule mais avec celui pour qui justement ce même cœur bat amoureusement. Mais il manquait à mon bonheur mes petits bouts, partis chez leur grand-mère pour dix jours qui m’ont paru une éternité. Au-delà du cliché de l’éternité entendez le cœur d’une mère pourchassé par le vide et la « languitude » de sa chair. Lorsque l’habitude n’est pas à les laisser loin de la mère, il est donc cruel et malheureux... [Lire la suite]
Posté par soro30 à 19:28:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,